Vos plombs ont sauté : comment y remédier sans disjoncter ?

 

Les plombs ont sauté et vous vous retrouvez dans le noir : par où commencer et comment faire pour rétablir le courant ?

Petit guide de survie destiné aux rescapés d’un saut de plombs qui n’ont aucune idée de ce qu’est un fusible ou un disjoncteur et se servent de leur tableau électrique pour coller des magnets.

Trouver les raisons de la panne

Deux raisons peuvent expliquer le saut des plombs :

  • un appareil électrique défectueux : résistance de votre bouilloire cassée ou abîmée, filtre de votre lave-vaisselle bouché, pompe de vidange du lave-linge qui a lâché, etc ;
  • une surcharge : trop d’appareils électriques fonctionnaient en même temps et/ou la puissance de vos fusibles n’est pas adaptée.

C’est plus rare, mais vous pouvez également être victime d’un blackout : là, ce n’est pas tout à fait la même échelle puisque des millions de personnes se retrouvent dans le noir. Quand on a de la chance, cela peut ne durer qu’une vingtaine de minutes (panne européenne de 2006). Mais certains sont moins vernis : ayons une pensée émue pour les habitants de New York privés d’électricité pendant une quinzaine d’heure à la fin des années 70.

Si vous avez un doute, jetez un coup d’œil par la fenêtre : si tout le quartier est dans le noir, il faudra prendre votre mal en patience !

Lire l'article Ooreka

Disséquer le tableau électrique

Pour commencer, disséquons un tableau électrique, qui reste un grand mystère pour la plupart d’entre nous :

  • Tous les tableaux électriques possèdent un disjoncteur principal : c’est un interrupteur qui commande l’électricité de l’intégralité de votre logement.
  • Ensuite, les rangées de petits boîtiers correspondent aux différentes arrivées électriques de vos pièces (prises, éclairage, etc.). Ils peuvent avoir différentes formes :
    • disjoncteurs différentiels : ce sont de petits interrupteurs ;
    • fusibles : ils ont une forme de petits cylindres (les fourbes se cachent au fond du boîtier, il faut les tirer pour les sortir).
Lire l'article Ooreka

Surchage électrique

Le saut des plombs peut s’expliquer par une surcharge de courant. Les mesures à prendre ne sont alors pas les mêmes selon que vous ayez des fusibles ou des disjoncteurs différentiels.

Trop d'appareil branchés

Commencez par vous demander si vous n’aviez pas lancé trop d’appareils électriques gourmands en énergie en même temps : l’appareil à gaufres, à crêpes, la raclette, la machine à barbapapa, celle à pop-corn et la fontaine de chocolat n’ont peut-être pas besoin de tous fonctionner en même temps...

En éteindre quelques-uns et rallumer le disjoncteur principal suffira alors pour régler le problème.

Un fusible mort

Les fusibles existent en différentes puissances : 10, 16, 20 et 32 Ampères.

Selon leur ampérage, l’utilisation qu’on peut en faire n’est pas la même :

  • pour l’éclairage : fusible 10 A pour une puissance limite de 2 300 W ;
  • pour les prises classiques (monophasées) : fusible 16 A pour une puissance maximale de 3 700 W ;
  • pour les prises triphasées (elles délivrent plus de puissance), le four et vos plaques de cuisson : fusible 32 A, pour une puissance limite de 7 400 W.
Lire l'article Ooreka

Choisir les fusibles adaptés

Histoire d’être plus concret, par exemple avec des prises classiques, pouvant supporter 2 300 W, les plombs risquent de sauter si vous faites fonctionner en même temps sur une même arrivée d’électricité :

  • une bouilloire : entre 1 000 et 2 000 W ;
  • un micro-ondes : environ 900 W ;
  • et un grille-pain : entre 800 et 1 200 W.

C’est cher payé la tartine !

Vous devez donc choisir des fusibles adaptés à l’utilisation que vous avez de vos différentes arrivées électriques, sous peine de voir le courant sauter. Et même si ça met les nerfs en pelote, c’est pour la bonne cause puisque cela permet d’éviter la surchauffe et éventuellement… l’incendie.

Pour résoudre la situation, vous devez donc :

  • débrancher quelques appareils électriques qui dépendent du fusible qui saute ;
  • installer un fusible plus puissant dans le boîtier correspondant.

Fusible

Article

Lire l'article Ooreka

Démasquer l’appareil coupable

Hormis la surcharge, l’autre raison pouvant expliquer le saut des plombs est qu’un appareil est capricieux et en fait profiter toute votre installation électrique.

Si vous avez des disjoncteurs différentiels, pour repérer l’appareil électrique défectueux :

  • Éteignez tous les disjoncteurs différentiels.
  • Rallumez le disjoncteur principal.

Rallumez ensuite un à un tous les disjoncteurs différentiels, jusqu’à ce que :

  • les plombs sautent à nouveau : éteignez alors le disjoncteur de l’appareil qui pose problème et rallumez le disjoncteur principal ;
  • ou qu’un disjoncteur différentiel refuse de se réarmer : ce disjoncteur correspond à l’arrivée électrique sur laquelle est branché l’appareil défectueux.

Pour finir :

  • Rallumez tous les autres disjoncteurs différentiels : tous vos appareils devraient maintenant fonctionner normalement, excepté celui qui a fait sauter vos plombs.
  • Débranchez-le et réenclenchez le disjoncteur correspondant.
Lire l'article Ooreka

Remplacer un fusible fondu

Si vous avez des fusibles :

  • Tirez-les tous jusqu’à trouver celui qui a fondu :
    • Si vos fusibles ont des voyants : c’est celui dont le voyant est éteint qui est mort. Enlevez-le.
    • Si vos fusibles n’ont pas de voyant : sans vouloir plomber l’ambiance, vous allez devoir tester les appareils liés aux fusibles un par un jusqu’à trouver celui qui ne fonctionne plus.
  • Débranchez l’appareil défectueux.
  • Remplacez le fusible fondu en en plaçant un nouveau dans le petit boîtier attribué à l’appareil sur le disjoncteur.
  • Rallumez le disjoncteur principal.
Lire l'article Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Retrouvez toutes ces infos dans notre guide de l'installation électrique.

Quelques astuces pour bien finir :