mise en sécurité intallation élec maison 1960

Question détaillée

Question posée le 01/06/2014 par Anonyme

Bonjour à tous

héritier d'une maison des années 1960 le réseau électrique est d'époque c'est a dire fils électriques dans tubes acier noyées dans les planchers et dans les murs ainsi que les boites de dérivations. De plus les circuits prise et éclairage ne sont pas séparés et passent dans les même tubes.

Les prise électriques et boutons d'éclairage sont munies de fusibles à filament.

Le compteur EDF à été remplacé il y a environ 10 ans et il est équipé d'un disjoncteur différentiel 30 mA.

Le réseau électrique en sorti du compteur EDF alimente un coffret "bois" répartiteur d'où sortent les 13 réseaux élec dans tubes acier qui partent vers les différentes pièce de la maison.

je dispose d'une salle de bain à l'étage et une buanderie (machine à laver) au sous sol, des nouvelles prises élec avec terre ont été installées il y plus de 20 ans dans ces 2 pièces. Il n'y a la terre que dans ces 2 pièces.
Le disjoncteur différentiel 30 mA au niveau du compteur général suffit il  ?

Dans le cadre d'une vente de cette maison, un diagnostique électrique est obligatoire.

Quel serait les travaux minimum utiles et nécessaire pour rendre cette installation en sécurité et satisfaire le diagnostique électrique ?

1) remplacement du coffret bois répartiteur par un tableau principal avec disjoncteurs pour chaque départ de tube acier ?
( dans ce cas la les fusibles des prises et boutons éclairage sont devenus inutiles )

2) faut il laisser tous les câbles électriques dans leur tubes acier et remplacer les prises et boutons éclairage puisque les fusibles intégrés dans ceux si deviennent inutiles avec l'installation d'un tableau principal avec disjoncteurs ( est ce que ces nouvelles prises et bouton se montent en lieu et place des anciennes en laissant en place les petits boitiers en plastiques qui sont scellés dans les murs , c'est a dire dans casser et faire de la maçonnerie? )

merci pour vos réponses
cordialement
christian

Signaler cette question

6 réponses d'expert

Réponse envoyée le 01/06/2014 par pierre Aglt (64)

Il y a neuf chances sur dix que la conclusion du diagnostic électrique soit "Réfection totale de l'installation" car votre installation est complètement hors normes. Cela sert a rien de se lancer dans des frais sur cette installation,vous n’arriverez a rien de bon et vous allez dépenser de l'argent pour rien.
A votre place je laisserez passer le diagnostiqueur et celons son verdict il peut y avoir discutions avec le futur acheteur de votre maison.Vous n’êtes pas, vous, obliger de faire les travaux .L'acheteur achète la maison dans l'état ,après c'est une histoire de négociations.
Cordialement

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 01/06/2014 par Banzaï

Bonsoir
Je suis d'accord avec Pierre. Cette maison nécessite ce que j'ai fait chez moi il y a 35 ans ... refaire un réseau électrique à côté de l'ancien et en le détruisant au fur et à mesure .... pour ne pas rester dans le noir.
C'est donc un énorme chantier car en l'état le diagnostic sera ... "tout à refaire" ... si la case existe ....
D'autres part les disjoncteurs EDF (ceux qui sont plombés en amont) ne font jamais 30 mA en différentiel mais 300 ou 500 mA.
Je pense que vous confondez peut être avec un interrupteur différentiel 30 mA qui a été installé pour limiter les dégâts ... ce fut une bonne initiative.
Cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 02/06/2014 par Ancien expert Ooreka

merci pour vos réponses

En fouinant sur le net on trouve quand même 2 solutions à ce problème.
La mise aux normes ( ce qui implique effectivement une installation toute neuve )
ou
La mise en sécurité ( ce qui était plus mon envie sur cette installation )

ci dessous trouvé sur le net :

Mise en conformité (ou mise aux normes) :
Consiste à rendre une installation conforme à la norme NF C 15-100 en vigueur comme exigé dans un logement neuf.

Mise en sécurité d'une installation électrique :
Consiste à respecter 5 règles minimales de sécurité, en éliminant les risques identifiés sur l'installation par la mise en oeuvre des matériels et des circuits rendus nécessaires :
1- Présence d'un appareil général de commande et de protection de l'installation facilement accessible (en principe le disjoncteur de branchement).
2- Présence à l'origine de l'installation, d'au moins un dispositif différentiel de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre (en général 30mA).
3- Présence, sur chaque circuit, d'un dispositif de protection contre les surintensités adapté à la section des conducteurs.
4- Présence d'une liaison équipotentielle et respect des règles liées aux volumes, dans chaque local contenant une baignoire ou une douche.
5- Absence de matériels proscrits ou présentant des risques de contacts directs avec des élements sous tension. Les conducteurs doivent être protégés par des conduits, moulures ou plinthes.

Si l'installation est de 1960, il y aura beaucoup de choses à revoir.
Vous pouvez éventuellement garder les fils de l'époque mais il faudra adapter le calibre des disjoncteurs : 6A, voire 4A. Donc si vous avez besoin de puissance, il est préférable de repasser des fils.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 02/06/2014 par Banzaï

Bonsoir
La mise en sécurité porte bien son nom .... et ne doit pas s’arrêter au tableau ... malheureusement ce genre d'installation âgée cache des vices comme des boites de jonction mal dimensionnés avec des connexions scabreuses ou tout autre bizarreries de l'époque.
Elle va nécessiter un contrôle de toute l'installation.
Cordialement

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 02/06/2014 par Ancien expert Ooreka

Une autre solution existe " une mise en sécurité " qui est d'ailleurs ma demande première . Hors, cette mise en sécurité est moins contraignante qu'une mise aux normes( également au niveau du cout ) puisque apparemment les fils élec peuvent restés dans les gaines ainsi que les prises et interrupteurs.

voir ci dessous trouvé sur un autre forum

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Mise en conformité (ou mise aux normes) :
Consiste à rendre une installation conforme à la norme NF C 15-100 en vigueur comme exigé dans un logement neuf.

Mise en sécurité d'une installation électrique :
Consiste à respecter 5 règles minimales de sécurité, en éliminant les risques identifiés sur l'installation par la mise en oeuvre des matériels et des circuits rendus nécessaires :
1- Présence d'un appareil général de commande et de protection de l'installation facilement accessible (en principe le disjoncteur de branchement).
2- Présence à l'origine de l'installation, d'au moins un dispositif différentiel de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre (en général 30mA).
3- Présence, sur chaque circuit, d'un dispositif de protection contre les surintensités adapté à la section des conducteurs.
4- Présence d'une liaison équipotentielle et respect des règles liées aux volumes, dans chaque local contenant une baignoire ou une douche.
5- Absence de matériels proscrits ou présentant des risques de contacts directs avec des élements sous tension. Les conducteurs doivent être protégés par des conduits, moulures ou plinthes.

Si l'installation est de 1960, il y aura beaucoup de choses à revoir.
Vous pouvez éventuellement garder les fils de l'époque mais il faudra adapter le calibre des disjoncteurs : 6A, voire 4A. Donc si vous avez besoin de puissance, il est préférable de repasser des fils.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Je souhaiterai garder le réseau encastré comme il l'est et remplacer simplement les prises et les interrupteur

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 02/06/2014 par Banzaï

Bonsoir
Sauf erreur de ma part ... une mise en sécurité ne consiste pas à rendre une installation conforme à la C15-100 en vigueur. Elle consiste à s'en rapprocher le plus possible et concerne très souvent QUE le tableau. Lisez là et vous comprendrez pourquoi. C'est quasiment impossible car certaines de ces récentes dispositions (surtout par rapport à celle de 1960) rendent le chantier quasi pharaonique ... et vaux mieux alors tout refaire en parallèle ... c'est la réhabilitation qui elle DOIT respecter à la lettre la C15-100 en vigueur à la date de la réhabilitation ... ce n'est pas du tout pareil.
Donc attention aux petits margoulins qui vous font miroiter une mise à la C15-100 ..... pour pas cher !!!
Cordialement

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 02/06/2014 par pierre Aglt (64)

Si c'est vraiment pour vendre votre maison a votre place je ne mettrais pas un centime d'euro dans cette installation.Avec une mise en sécurité le diagnostic risque d'être le même,car une mise en sécurité n'est pas une mise aux normes et votre acheteur sera pratiquement obligé de refaire l'installation .Il vaut mieux passer par une négociation si votre acheteur soulève le problème.Il peut aussi l'acheter en l'état sans rien dire.Cela dépend sur qui vous allez tomber.
Cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

3 commentaires

Commentaire posté le 03/06/2014 par Anonyme

Bonjour
je pense que je vais prendre l'avis de Pierre. c'est a dire ne rien faire avant de vendre
juste faire chiffrer une l'installation neuve ....qui a mon avis va avoisiner entre 10 et 15000€ et négocier avec les futurs acheteur su cette base ( un rabais de la moitié du devis a ma charge par exemple )

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 03/06/2014 par pierre Aglt (64)

Bonne solution
Cordialement

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 04/06/2014 par Banzaï

Bonjour
C'est ce que je m’apprêtais à écrire : faites chiffrer ce chantier par plusieurs professionnels avec devis comme preuve à vos futurs acquéreurs.
Cordialement

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 04/06/2014 par Banzaï

??

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider