Sommaire

Lorsqu’ils ne sont pas encastrés dans un mur, les prises et interrupteurs qui constituent l’appareillage d’une installation électrique sont posés en applique. Aussi appelé « en saillie », ce mode de pose correspond souvent à des volumes utilitaires de type sous-sol, garage, atelier, combles non aménagés, etc. Mais ce n’est pas une règle absolue puisque l’appareillage en saillie se rencontre également dans des volumes habitables où l’on ne tient pas à creuser des saignées dans les murs pour encastrer des lignes électriques : qu’il s’agisse d’alimenter des interrupteurs et points lumineux ou bien des prises murales.

Même lorsqu’ils ne sont pas encastrés, les conducteurs électriques ne doivent pas pour autant rester visibles : ils doivent circuler dans des plinthes creuses, dans des goulottes ou encore, des tubes en PVC « IRL-3321 » (isolants rigides lisses).

Cette fiche pratique vous explique pas à pas comment installer une prise murale encastrée, ou en saillie avec des conducteurs type tubes en PVC.

1. Posez la prise murale en saillie

  • Repérez l’emplacement du socle de la prise à plus de 10 cm du sol fini.
  • Percez, chevillez et vissez.

Dans des locaux potentiellement humides, les prises doivent résister aux projections d’eau. Pour ce faire :

  • Dotez les prises d’un capot rabattable et d’un certain niveau d’étanchéité ou indice de protection (IP 44).
  • Protégez la ligne qui les alimente en amont par un interrupteur ou disjoncteur différentiel à haute sensibilité (30 mA). Il coupera immédiatement le courant en cas de problème, bien avant que celui-ci ne devienne dangereux pour l’utilisateur.
  • Dans tous les volumes non habitables de type sous-sol ou garage, les prises sont en général fixées assez haut sur les murs (1 m). Elles sont ainsi mieux protégées du voisinage de l’eau, plus fréquent dans ces volumes.

2. Définissez la trajectoire de la ligne électrique

Les tubes IRL sont disponibles en gris, blanc ou beige sable dans des diamètres compris entre 16 et 63 mm. Mais les diamètres usuels se limitent à 16, 20 et 25 mm. Le diamètre 16 est déjà plus que suffisant pour desservir une prise ordinaire 2P + T (2 pôles + terre). D’une capacité de 20 A, ce type de prise s’alimente avec des conducteurs de 2,5 mm2. On peut prévoir jusqu’à 8 de ces prises par circuit. Elles sont alors asservies au même dispositif de protection : un disjoncteur divisionnaire de 20 A, installé au tableau de répartition.

Fixés avec des colliers spéciaux (chevillés dans les murs), les tubes IRL ne peuvent être courbés. Ils se complètent donc de coudes à 90 ° et de tés dans lesquels ils s’emboîtent. Pour plus de commodité lors de l’installation, ces pièces s’ouvrent en 2 parties et se referment autour des tubes.

  • Tracez au cordeau la trajectoire des tubes : à partir du tableau de répartition et jusqu’à la prise.
  • Mesurez les longueurs correspondantes et notez le nombre de coudes nécessaires.

3. Posez les colliers

  • Percez, chevillez et vissez les colliers tous les 80 cm sur les repères tracés au cordeau.
  • Faites en sorte de prévoir au moins un collier de 10 à 15 cm avant et après une bifurcation.

4. Coupez et disposez les tubes

  • Coupez les tubes à la scie à métaux (ou avec une pince spéciale) et ébavurez-les au couteau.
  • Disposez-les ensuite au fur et à mesure avec leurs coudes.
  • Puis retirez les coudes.

5. Enfilez les conducteurs et fixez les tubes

Enfilez 3 conducteurs (bleu, jaune-vert et rouge, noir ou marron) dans le premier tube, puis dans le suivant, etc. : jusqu’à la prise ou tableau, selon le sens de la progression. Au départ comme à l’arrivée, laissez les conducteurs dépasser d’au moins 20 cm. Remettez les tubes en place dans leurs colliers (si vous les aviez retirés) et n’ajoutez les coudes qu’à la fin sinon ils gênent le coulissement des conducteurs dans les tubes.

6. Raccordez les conducteurs

  • Dénudez les extrémités des conducteurs sur 5 mm environ. Introduisez-les dans les bornes de la prise et serrez les vis. Refermez ensuite la prise.
  • Installez le disjoncteur divisionnaire et raccordez-le en aval d’un dispositif différentiel (existant ou ajouté), mis hors circuit le temps du montage. Puis raccordez le départ de la ligne au disjoncteur divisionnaire. Raccordez le conducteur de terre au répartiteur de terre du tableau. Enclenchez les protections (différentiel et divisionnaire) et testez la prise.

Installer une prise murale encastrée

Le mode opératoire est sensiblement le même pour installer une prise encastrée, si ce n’est qu’il faut au départ réaliser des saignées à la rainureuse, en respectant des règles plus strictes concernant l’encastrement de la ligne électrique.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Les saignées accueilleront le fourreau annelé gris (ICA-3321) dans lequel sont enfilés les conducteurs.

Les prises encastrées se logent quant à elles dans des boîtes d’encastrement normalisées (mono ou multipostes). Leurs logements se réalisent à la scie cloche ou au trépan diamanté Ø 67 ou 68 mm. Bien sûr, passez au préalable leurs emplacements au détecteur de masses métalliques.

Matériel nécessaire pour poser une prise murale

Imprimer
Cordeau à tracer

Cordeau à tracer

À partir de 4 €

Perforateur

Perforateur

À partir de 60 €

Pince coupe-tube

Pince coupe-tube

À partir de 9 €

Tournevis cruciforme d'électricien

Tournevis cruciforme d'électricien

3 €

Tournevis plat d'électricien

Tournevis plat d'électricien

3 €