Comment brancher un va-et-vient

Sommaire

Comment brancher un va-et-vient

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Lorsqu’un ou plusieurs points lumineux sont commandés par deux interrupteurs, ce sont des va-et-vient. L’un et l’autre permettent d’allumer et d’éteindre la lumière.

La durée des opérations varie largement :

  • Elle peut être de quelques minutes pour remplacer des interrupteurs (avec ou sans fil).
  • Elle peut en revanche atteindre quelques heures si l’on pose des goulottes et plinthes creuses.
  • Plusieurs jours sont nécessaires pour encastrer les conducteurs dans des saignées et les interrupteurs, dans les murs.

Voici en détail comment brancher un va-et-vient.

Comment fonctionne un circuit de va-et-vient ?

La lampe est reliée en permanence au neutre provenant du tableau (ainsi qu’à la terre si nécessaire).

Le courant (phase) arrive à la borne C de l’interrupteur nº 1. Enclenché (entre C et A), l’interrupteur permet au courant de transiter par la navette A. Il arrive ainsi à la borne A de l’interrupteur nº 2. Comme le contact est établi entre A et C, le courant parvient ensuite à la lampe.

Pour éteindre la lampe, il suffit d’ouvrir l’un des circuits :

  • soit à partir de l’interrupteur nº 1 : en l’enclenchant entre C et B ;
  • soit à partir de l’interrupteur nº 2 : en l’enclenchant entre C et B.

Installer un circuit de va-et-vient

Pour réaliser un va-et-vient vous devez poser 2 interrupteurs qui commanderont un point lumineux. Ces interrupteurs sont à relier entre eux par des « navettes » (en mauve sur le schéma).

Pour transformer un circuit ordinaire d’éclairage en va-et-vient, vous devrez :

  • ajouter un interrupteur entre l’arrivée de phase et l'interrupteur existant (ou bien entre la lampe et l’interrupteur existant) ;
  • relier les interrupteurs par 2 navettes (en mauve sur le schéma).

Pour mettre en œuvre ces liaisons, 3 méthodes sont possibles.

Solution 1 : encastrement dans des saignées

L’encastrement dans des saignées est la méthode la plus longue mais le résultat est d’une discrétion parfaite.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Solution 2 : installation en saillie

Si vous avez moins de temps ou si vous ne souhaitez pas repeindre ou retapisser les murs, optez pour un montage en saillie. Vous devrez alors poser des goulottes (et éventuellement des plinthes creuses) pour y faire circuler vos fils électriques.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Solution 3 : interrupteurs sans fil

Les interrupteurs sans fil les plus simples fonctionnent par ondes radio et se montent à la place d’interrupteurs ordinaires. Ces interrupteurs sans fil contiennent un petit émetteur-récepteur qui leur permet de communiquer sans avoir à passer par des navettes. Cependant, ils doivent être reliés pour l’un, à l’arrivée de phase et pour l’autre, à la lampe.

Dans les installations plus évoluées (domotique), les liaisons font appel aux rayons infrarouges. Le ou les points lumineux sont alors reliés à un récepteur spécial qui pilote l’allumage et l’extinction en fonction des ordres transmis par des commandes murales ou des télécommandes.

1. Identifiez les fils

Avant toute chose, coupez le courant au disjoncteur général ou bien seulement dans le circuit qui alimente le va-et-vient en déclenchant le disjoncteur divisionnaire ou en retirant le fusible correspondant.

Avec un tournevis testeur de courant, vérifiez l’absence de tension en touchant l’extrémité du conducteur de phase (rouge ou noir) : sur l’interrupteur situé le plus près du tableau.

Les conducteurs (fils) sont toujours repérés par des couleurs qui indiquent clairement leur fonction :

  • rouge ou noir pour la phase ;
  • orange, brun, marron, violet, mauve ou jaune pour les navettes des va-et-vient ;
  • bleu pour le neutre ;
  • jaune-vert pour la terre.

De leur côté, les bornes des interrupteurs comportent en général les repères suivants :

  • P ou L (phase) ;
  • 1 et 2 (navettes).

Sur les interrupteurs à double va-et-vient, les 2 circuits sont identifiés par les lettres A et B.

2. Raccordez votre circuit de va-et-vient

Raccordez la phase :

  • À l’aide d’une pince à dénuder, retirez sur 5 mm environ la gaine qui recouvre l’âme en cuivre du conducteur de phase.
  • Puis, insérez son extrémité dénudée dans la borne d’arrivée (P ou L) de l’interrupteur nº 1.
  • Bloquez la vis si la borne en comporte une.

Raccordez les navettes :

  • À l’aide d’une pince à dénuder, retirez sur 5 mm environ la gaine qui recouvre l’âme en cuivre du conducteur formant la navette A. Puis, insérez son extrémité dénudée dans la borne de la navette A de l’interrupteur nº 1.
  • À l’aide d’une pince à dénuder, retirez sur 5 mm environ la gaine qui recouvre l’âme en cuivre du conducteur formant la navette B. Puis, insérez son extrémité dénudée dans la borne de la navette B de l’interrupteur nº 1.
  • Répétez les opérations aux bornes A et B de l’interrupteur nº 2. Bloquez les vis si les bornes en comportent.

Raccordez la lampe :

  • À l’aide d’une pince à dénuder, retirez sur 5 mm environ la gaine qui recouvre l’âme en cuivre du conducteur de neutre.
  • Puis insérez son extrémité dénudée dans l’une des bornes de la douille de la lampe.
  • Bloquez la vis si la borne en comporte une.
  • Reliez ensuite le conducteur d'alimentation (marron) provenant de l’interrupteur nº 2 (sortie de phase : borne P ou L).

Une fois les raccordements terminés, vissez l’ampoule dans sa douille.

3. Testez le va-et-vient

Avant de remettre le courant au disjoncteur général ou dans le circuit qui alimente le va-et-vient, replacez les plaques et garnitures sur les mécanismes des interrupteurs.

Remettez le courant, puis testez l’allumage et l’extinction de la lampe à partir des deux interrupteurs.

Si la lampe ne s’allume pas :

  • Vérifiez que son filament est intact en l’installant dans un luminaire raccordé à un autre circuit.
  • Si l’ampoule fonctionne, déposez les plaques des interrupteurs. Remettez le courant et testez l’arrivée à la borne de phase de l’interrupteur nº 1, puis aux bornes des navettes. Poursuivez les vérifications à l’interrupteur nº 2 puis à la douille de la lampe.

Les conducteurs ne pouvant a priori être coupés, le problème vient certainement d’un faux contact sur l’une des bornes des interrupteurs ou de la douille. Recoupez le courant avant d'effectuer les opérations suivantes :

  • Si les bornes sont à vis : resserrez-les ou bougez un peu les conducteurs.
  • Si les bornes sont à languettes : bougez un peu les conducteurs.

Remettez ensuite le courant pour un nouveau test.

Matériel nécessaire pour brancher un va et vient

Imprimer
Pince à dénuder

Pince à dénuder

À partir de 3 €

Tournevis cruciforme d'électricien

Tournevis cruciforme d'électricien

3 €

Tournevis détecteur de tension

Tournevis détecteur de tension

Tournevis plat d'électricien

Tournevis plat d'électricien

3 €