Sommaire

Norme électrique NF C 15-100

Norme C15-100

La norme NF C 15-100, intitulée Installations électriques à basse tension, de l'Union technique de l'électricité (UTE), définit les règles à respecter pour garantir la sécurité des installations et le confort des personnes qui occupent le logement.

Elle s'applique aux installations neuves et aux rénovations totales.

Principales dispositions de cette norme electrique

Les principales dispositions de la norme électrique NF C 15-100 concernent les points suivants :

  • Le schéma de l'installation doit être fourni.
  • Tous les circuits électriques de l'installation doivent être protégés par des dispositifs différentiels à courants résiduels (DDR) de 30 mA (disjoncteur et/ou interrupteur).
  • La mise en place d'une gaine électrique de type gaine technique logement (GTL) qui regroupe en un seul emplacement toutes les arrivées des réseaux de courants forts et faibles de l'installation.
  • L'installation doit comporter au moins quatre circuits indépendants ou spécialisés (électroménager), un nombre minimum de points lumineux et de prises électriques par pièce. Ainsi, il faut trois prises minimum par chambre, six prises minimum dans une cuisine, une prise tous les 4 m² dans un séjour, etc.
  • Une protection contre les surtensions d'origine atmosphérique (parafoudre) est obligatoire dans certains cas.
  • Des dispositions particulières en cas de chauffage par radiateurs électriques. La section des conducteurs en cuivre doit être fonction de la puissance des appareils.
  • La mise à la terre de l'installation électrique. Toutes les prises de terre doivent être interconnectées.

 

Cas particulier : la salle de bain

La salle de bain est un lieu particulièrement exposé au risque électrique. Des normes drastiques définissent les règles d'installation des appareillages électriques dans la salle de bains.

La norme définit quatre volumes réglementaires (0, 1, 2 et 3) qui englobent et entourent la baignoire ou le receveur de douche. L'installation des matériels électriques dans ces volumes est interdite ou strictement accompagnée de mesures de sécurité :

Pictogrammes des normes de sécurité
  • Volume 0 : il représente la baignoire et le receveur de douche où le matériel électrique est strictement interdit.
  • Volume 1 : au dessus de la baignoire (du sol jusqu'au-dessus du fond du receveur de douche). Accepte un éclairage basse tension 12 V si le transformateur de sécurité se trouve en volume 2 ou 3.
  • Volume 2 : zone située à moins de 60 cm de la douche ou de la baignoire et sur 3 m de hauteur. Tolère un éclairage de 12 V et une armoire de toilette éclairée de classe I et II (protégés des aspersions d'eau).
  • Volume 3 : au-delà de 60 cm de la douche et de la baignoire sur une hauteur de 2,25 m. Est admis le matériel de classe I et II (protégé des projections d'eau verticale).
Les zones de sécurité dans une salle de bain

De plus, tous les circuits électriques d'éclairage (sauf basse tension), de chauffage et les autres appareils doivent être protégés par un dispositif DRHS (disjoncteur différentiel haute sécurité 30 mA), lequel coupe automatiquement le courant en cas de fuite.

Lire l'article Ooreka
Voir le projet Ooreka

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de l'installation électrique. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Installation électrique

Installation électrique : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'installation, la sécurité et l'entretien
Télécharger mon guide