Électricien

Écrit par les experts Ooreka

L'électricien est un artisan spécialisé dans l'installation électrique d'un bâtiment. Il peut aussi bien intervenir pour mettre en place un câblage électrique que pour installer des réseaux domotiques ou de sécurité. Suivez nos conseils pour bien le choisir, connaître les obligations légales ou encore les tarifs.

Les missions de l'électricien

Principe

Le rôle de l'électricien est de mettre en place ou en conformité le réseau de câbles distribuant le courant, et de raccorder les différents équipements électriques (prises, disjoncteurs, interrupteurs, etc.).

Pour cela, il commence par étudier les plans de l'installation électrique et vérifie ensuite que le montage est sécurisé. Il se charge aussi d'effectuer d'éventuelles réparations.

Domaines de compétences

Peuvent faire appel à un électricien aussi bien les particuliers que les professionnels (entreprises, collectivités, etc.).

L'électricien peut :

  • participer à l'installation de systèmes de communication (téléphonie, liaison informatique, etc.), de surveillance ou de signalisation ;
  • installer des réseaux domotiques tant en matière de sécurité que de gestion technique (chauffage, climatisation, éclairage, etc.) ;
  • mettre en place, raccorder et entretenir les automatismes (moteur, automate programmable, etc.) pour les industriels.

Remarque : l'électricité est un domaine dangereux qui demande précision et expérience. L'électricien est le garant qu'aucun risque électrique n'existe.

Bien choisir son électricien

Immatriculations et références

L'électricien doit être immatriculé. S'il s'agit d'une entreprise de plus de salariés, il sera inscrit à la Chambre de commerce et d'industrie . Les personnes indépendantes, physiques ou morales, les artisans ou ceux qui emploient moins de dix salariés seront enregistrés au Répertoire des métiers. Cette inscription n'est possible que pour les professionnels titulaires au minimum d'un CAP, d'un BEP ou justifiant de trois années d'expérience dans le domaine. 

La plupart des entreprises d'électricité sont rattachées à la Chambre syndicale des électriciens. Vérifiez si celle qui vous intéresse y est recensée. L'électricien peut également justifier de qualifications obtenues auprès d'organismes comme Qualifelec, qui propose également la mention RGE, « Reconnu Garant de l'Environnement », utile pour obtenir des aides financières pour les panneaux photovoltaïques, les pompes à chaleur, la ventilation et les équipements de chauffage et d'éclairage.

Assurances et garanties obligatoires

Vérifiez également que l'électricien possède bien toutes les assurances obligatoires, à commencer par l'assurance responsabilité civile professionnelle.

La garantie décennale s'applique pour les constructions neuves, mais concerne également les rénovations. Pendant les dix années qui suivent la réception des travaux, les dommages éventuels qui pourraient survenir sont ainsi couverts. Dans le cadre d'un chantier d'électricité, les activités couvertes sont la mise en place des réseaux de distribution du courant électrique, l'installation de réseaux destinés aux chauffages électriques, l'installation de VMC, l'installation d'équipements de protection ( contre les variations de tension ou la foudre), les tranchées, trous, et saignées dans les murs et raccords et la pose de chapes de protection des installations, notamment pour le chauffage.

La garantie de parfait achèvement assure la réparation des désordres ou défauts de conformité, quelle que soit leur nature, signalés à la réception, ou apparus dans un délai d'un an après la réception des travaux.

La garantie du délai de livraison veille au respect des délais.

Remarque : le respect des normes est également incontournable. La norme NF C 15-100 rassemble différentes règles auxquelles l'électricien doit se plier pour garantir la sécurité et le bon fonctionnement de l'installation électrique.

Pour pouvoir raccorder une nouvelle construction à l'électricité, l'électricien doit faire intervenir le Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l'Électricité) pour obtenir un certificat de conformité de l'installation aux normes et règles applicables. Cette étape vous garantira de toutes malfaçons de vos circuits électriques.

Le coût d'un électricien

Devis et contrats

Ne vous contentez pas d'un seul devis (obligatoire au-dessus de 150 €), mais prenez le temps d'en comparer plusieurs, les tarifs pouvant fortement varier d'un électricien à un autre.

Ces devis, considérés comme un contrat une fois signés, doivent détailler en quantité et en prix chaque détail de la prestation, mais aussi le taux de TVA, ainsi que la durée de validité de l'offre.

Tarifs de prestation

Les tarifs d'un électricien sont extrêmement variables et dépendent directement de la région, de l'expérience de l'artisan, ainsi que de la nature et de l'ampleur des travaux. Mais même s'il s'agit d'une urgence (coupure électrique, panne, etc.), l'électricien doit vous annoncer le tarif au téléphone.

Comptez entre 35 € et 45 € HT/heure, auxquels s'ajoute une TVA de 20 % pour le neuf ou de 10 % pour un logement de plus de 2ans. Ainsi que le déplacement, compris entre 20 € et 40 €.

Attention : pour un dépannage de nuit ou le week-end, le tarif peut dépasser 70 €/heure.

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de l'installation électrique. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Produits



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides