Normes d'un tableau électrique

Sommaire

Situé en amont du circuit, un tableau électrique est un équipement répondant à des normes précises, et il est considéré comme le « cerveau » de toute installation. Dimensionné selon les besoins de l'utilisateur, un tableau électrique suit un schéma précis.

Réglementation sur les normes du tableau électrique

Partie intégrante d’une installation, un tableau électrique, pour être en conformité avec la réglementation en vigueur, doit répondre à la norme NF C 15-100. Tableau et installation électriques sont validés par le passage d’un agent agréé du Consuel(Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité).

La norme NF C 15-100 veut répondre au danger que représentent 7 millions d’installations électriques à risque. La vétusté de l'installation électrique concerne plus de 2 millions de logements.

Lire l'article Ooreka

Norme tableau électrique : ETEL et GTL

La norme NF C 15-100 prévoit la création d’un espace consacré, l’ETEL (Espace Technique Électrique du Logement). Cet ETEL présente différentes caractéristiques :

  • définition d’un volume du plafond au sol réservé aux départs et aux arrivées de réseaux de communication, circuits de puissance, équipements de gestion et de commande, etc. ;
  • dimensions au minimum de 25 cm de profondeur et de 60 cm de large (une dérogation prévoit la réduction de la largeur de l’ETEL à celle de la Gaine Technique du Logement, augmentée de 10 cm).
Lire l'article Ooreka

Tableau électrique : équipements obligatoires et recommandés

Outre la création de l’ETEL, et puisqu'il est régi par une norme stricte, un tableau électrique compte des équipements obligatoires et recommandés pour la sécurité des usagers. Il prévoit :

  • un dispositif de coupure d’urgence, pour assurer la sécurité des usagers ;
  • une installation à l’intérieur de l’habitat ;
  • une réserve de20 % d’emplacements disponiblespour l'évolution éventuelle de l’habitat, 6 modules au maximum en logement collectif ;
  • un câblage facilité par des rails inclinables et extractibles ;
  • des protections différentielles pour la détection de fuite, un disjoncteur différentiel de 30 mA de type A (protection de plaque électrique etc.) et de type AC (autres circuits) ;
  • le regroupement sur la même protection des appareils de chauffage électriques ;
  • 8 disjoncteurs pour un différentiel ;
  • la protection de chaque circuit par un coupe-circuit ou un disjoncteur divisionnaire.

Tout module doit être installé à une hauteur comprise entre 1 m et 1,80 m.

Lire l'article Ooreka

Risque de non-conformité du tableau électrique

Avoir chez soi une installation électrique et un tableau électrique hors norme, c'est s’exposer à plusieurs risques, entre autres :

Lire l'article Ooreka

Prix des tableaux électriques

Les tableaux électriques, nus ou équipés, sont distribués par :

  • les Grandes Surfaces de Bricolage et les établissements dédiés au second œuvre ;
  • les spécialistes en électricité ;
  • les places de marché en ligne ;
  • l’électricien en tant que revendeur d’appareillages électriques.

Les prix des tableaux électriques varient en fonction de leur dimensionnement et de leur marque :

  • 100 € un tableau pré-équipé 1 rangée (8 modules + 1 disjoncteur de marque) ;
  • 150 € un tableau pré-équipé 2 rangées (15 modules + 2 interrupteurs différentiels de sous-marque) ;
  • 250 € un tableau pré-équipé 2 rangées (13 modules + 2 interrupteurs différentiels de marque).
installation électrique

installation électrique : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'installation, la sécurité et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Tableau électrique et composants

Sommaire